Fiche descriptive : Système de pompage et de récupération des liquides en phase non aqueuse

De : Services publics et Approvisionnement Canada

Sur cette page

Description

Le système de pompage et dépression de la surface libre est une technique de récupération de la contamination liquide en phase non aqueuse (LPNA) qu'elle soit dense ou légère (LDPNA et LLPNA). Cette technique consiste à créer un cône de rabattement à l'aide d'une pompe afin de favoriser la migration de la phase libre vers le puits de pompage. Le rabattement accélère le mouvement des contaminants en direction du puits et permet d'atténuer l'effet des fluctuations du niveau piézométrique. Cette technique peut s'appliquer à plusieurs hydrocarbures pétroliers, dont l'essence, le diesel et le mazout.

Cette technique peut requérir l'usage d'une ou de deux pompes. L'utilisation d'une seule pompe engendre un mélange de la phase libre et des eaux pompées, exigeant une unité de séparation des huiles. L'utilisation de deux pompes permet le pompage de l'eau et de la phase libre séparément. La pompe située en profondeur récupère l'eau seulement et crée le cône de rabattement alors que la deuxième pompe récupère presque exclusivement la phase libre. L'utilisation de deux pompes est favorisée dans la plupart des sites, car elle réduit considérablement le volume d'eau à traiter.

Sources :

Analyses recommandées dans le cadre d’une caractérisation détaillée

Analyses chimiques

  • La concentration des contaminants incluent :
    • dans les phases adsorbée
    • dissoute
    • libre
  • Potentiel hydrogène (pH)
  • La conductivité

Analyses physiques

  • L'analyse granulométrique
  • Les caractéristiques physiques du contaminant incluent :
    • la viscosité
    • la densité
    • la solubilité
    • la pression de vapeur
    • etc.
  • La tension superficielle eau/liquides immiscibles dans les conditions du site
  • La présence des liquides en phase non aqueuse (légers ou denses)

Autre information recommandée pour une caractérisation détaillée

Phase II

  • La profondeur et l'étendue de la contamination

Phase III

  • La stratigraphie du sol
  • La connaissance détaillée de la géologie et de l'hydrogéologie incluent :
    • la direction d'écoulement des eaux souterraines
    • la conductivité hydraulique
    • les fluctuations saisonnières
    • le gradient hydraulique
  • La détermination des voies préférentielles de migration des contaminants
  • Une modélisation hydrogéologique

Essais recommandés dans le cadre d’une caractérisation détaillée

Essais physiques

  • Évaluation du rayon d’influence

Essais hydrogéologique

  • Essai de perméabilité
  • Essai de pompage
  • Essai de récupération des LPNA

Applications

  • Il permet de récupérer les LPNA et dans certains cas la contamination résiduelle située dans la zone vadose
  • Le système à deux pompes nécessite un puits de pompage de plus grand diamètre, soit d'au moins 15 cm de diamètre
  • Les sols doivent être suffisamment perméables pour permettre le mouvement du contaminant vers les puits de pompage. En principe, les sols ayant une perméabilité supérieure à 10-4 cm/s permettent une circulation suffisante

Type de traitement

Type de traitementS’applique ou Ne s’applique pas
In situ
S’applique
Ex situ
Ne s’applique pas
Biologique
Ne s’applique pas
Chimique
Ne s’applique pas
Contamination dissoute
Ne s’applique pas
Contamination résiduelle
S’applique
Contrôle
Ne s’applique pas
Phase libre
S’applique
Physique
S’applique
Résorption
S’applique
Thermique
Ne s’applique pas

État de la technologie

État de la technologieExiste ou N'existe pas
Démonstration
N'existe pas
Commercialisation
Existe

Contaminants ciblés

Contaminants ciblésS'applique, Ne s'applique pas ou Avec restrictions
Biphényles polychlorés
Ne s'applique pas
Chlorobenzène
Ne s'applique pas
Composés inorganiques non métalliques
Ne s'applique pas
Composés phénoliques
Ne s'applique pas
Explosifs
Ne s'applique pas
Hydrocarbures aliphatiques chlorés
Avec restrictions
Hydrocarbures aromatiques monocycliques
Avec restrictions
Hydrocarbures aromatiques polycycliques
Avec restrictions
Hydrocarbures pétroliers
S'applique
Métaux
Ne s'applique pas
Pesticides
Ne s'applique pas


Remarques:

Les LLPNA sont généralement formés de plusieurs produits différents qui appartiennent à plus d'une famille de contaminants.

Durée du traitement

Durée du traitementS’applique ou Ne s’applique pas
Moins de 1 an
S’applique
1 à 3 ans
S’applique
3 à 5 ans
S’applique
Plus de 5 ans
Ne s’applique pas

Produits secondaires ou métabolites

Aucun

Limitations de la technologie

  • La perméabilité du sol doit être supérieure à 10-4 cm/s
  • Cette technologie nécessite un séparateur de phase
  • Une grande quantité d'eau doit être gérer avec l'utilisation d'une seule pompe.
  • Le rabattement excessif de la nappe peut entraîner la migration et l'imprégnation du contaminant dans la zone saturée lorsque la nappe phréatique retrouve son niveau d'origine
  • La recharge de la nappe doit être suffisante pour stabiliser le rabattement
  • La présence d'interlits imperméables ou de chemins préférentiels rend difficile la récupération des LPNA

Technologies complémentaires améliorant l’efficacité du traitement

  • Le chauffage des sols peut diminuer la viscosité et augmenter l'écoulement de la contamination résiduelle et des LPNA vers les puits de pompage
  • L'utilisation de solutions de lavage peut favoriser la récupération des LPNA adsorbés à la matrice

Traitements secondaires requis

  • Un système de séparation des LPNA récupérés et de traitement des eaux pompées est requis

Exemples d'application

Les sites suivants fournissent des exemples d'applications :

Performance

  • Permet de récupérer la phase libre
  • Permet dans certains cas de récupérer la contamination résiduelle de la zone non saturée
  • Technologie éprouvée

Références

Auteur et mise à jour

Fiche rédigée par : Martin Désilets, B.Sc. Conseil national de recherches

Dernière mise à jour par : Jennifer Holdner, M.Sc. Travaux publics et Services gouvernementaux Canada

Date de mise à jour : 7 mars 2019

Version :
1.0